Revistes Catalanes amb Accés Obert (RACO)

Images en mouvement et mémoire culturelle et sociale dans l'oeuvre de Paul Auster: lieu d'emboitement entre expérience solipsiste mythique et naufrage du singulier

Kochbati Mehdi

Resum


The "Invention of Solitude" révèle un espace figuratif par des images de solitude mythiques associées aux représentations picturales de Vermeer et Van Gogh discernant deux visions antagonistes de l‟expérience solipsiste dans la chambre monacale. Vermeer convoque une solitude mythique par les représentations artistiques de la Vierge. Van Gogh exprime le confinement du sujet derrière des portes barricadées. L‟expérience solipsiste adopte un matériau innovant qui admet les formes du chaos dans l‟art. Ici, la fonction sociale de la mémoire est fondée sur la nécessité de transmission et le rapport d‟altérité. L‟errance urbaine et solitaire, lieu du «naufrage du singulier» ouvre la voie à l‟errance mémorielle conduite par des connexions littéraires ramenant des figures solitaires mythiques, ceux de Jonas avalé par la baleine, Gepetto dans le ventre du requin et de Crusoé absorbé par son île. La chambre devient un lieu empli de paroles d‟autrui, à la fois tombeau et repli utérin.

Text complet: PDF (Français)