Revistes Catalanes amb Accés Obert (RACO)

Entre logiques d’Etat et autochtonie: dynamiques de la territorialité mapuche à l’heure du droit à l’autodétermination des Peuples Autochtones

Leslie Cloud, Fabien Le Bonniec

Resum


Libre jusqu’à la fin du XIXème siècle, le territoire mapuche est combattu militairement et juridiquement pendant plus d’un siècle par l’Etat chilien et toute forme de territorialité indigène est ignorée du droit positif chilien. Les atteintes portées au territoire chilien au cours du XXème siècle du fait de son insertion au sein de l’économie mondiale et de sa soumission à un droit international chaque jour plus spécialisé ne seront pas sans influence sur la territorialité mapuche. Tandis que le territoire chilien s’offre à la logique des marchés et de l’économie néolibérale, la territorialité mapuche réapparait aujourd’hui, dans sa dimension collective et sous une polyvalence de formes, allant du territoire d’une Nation mapuche, à celle du lof, en passant par celui des titres communautaires, des « identités territoriales » et de la « communauté fonctionnelle ». Prônant un processus de décolonisation marqué par la reconnaissance du droit à l’autodétermination des peuples autochtones, le droit international réinstaure la territorialité indigène, en termes de démarcation mais aussi de mode de vie.
Cet article propose d’explorer les dynamiques et différentes dimensions de la territorialité mapuche dans les rapports qu’entretiennent leurs populations avec le droit national et international.

Text complet: PDF