Revistes Catalanes amb Accés Obert (RACO)

Routes vers la découverte d’un ordre caché dans le travail avec les acteurs

Antonio-Simón Rodríguez

Resum


Le processus de travail entre le réalisateur et les acteurs se développe entre deux routes parallèles qui, paradoxalement, parfois convergent.
La première route est un travail rationnel et conscient qui dirige la partition physique directement aperçue par le public. Le second
chemin concerne un ordre invisible qui se déroule pendant les répétions et qui répond à plusieurs circonstances externes et internes. Entre les deux chemins il y a une opposition génératrice de vie et de créativité. Cette opposition de contraires représente une dialectique entre ordre et désordre, parfois chaos, et entre conscient et inconscient, se produisant au niveau personnel et interpersonnel. Les deux chemins sont nécessaires et nourrissent la tension inhérente à l’état créateur des acteurs et du
metteur en scène et l’interaction entre eux. Le présent document vise à rendre compte, du point de vue de la direction d’acteurs, de certains
de ces événements qui peuvent sembler aléatoires et des accidents qui apparaissent habituellement comme essentiels pour résoudre une scène.
À mon avis, derrière ces « coïncidences » importantes, qui peuvent équilibrer l’action d’une scène ou phase, se trouve un ordre caché.
Quels sont les principaux instruments de promotion de ces percées créatives ? Comment les valoriser ? Voici ces petits moments inattendus, sans importance apparente, qui surviennent dans une scène de certains concepts de la psychologie analytique de Jung et de la synchronicité
comme le transfert de l’opus alchimique. À mon avis et, par analogie avec ce qui se passe dans une séance de thérapie au cours desquelles les phénomènes inconscients se manifestent, la créative doit créer un cadre pour elle-même et elle constitue une puissance dont la direction
d’acteurs doit être consciente.

Text complet: PDF