Revistes Catalanes amb Accés Obert (RACO)

CONVERSATION ENTRE DIDACTICIENS ET ENSEIGNANTS – QUELQUES PISTES POUR ÉVITER LE DIALOGUE DE SOURDS

Sabrina Moisan

Resum


Cet article présente les résultats d’une recherche doctorale portant, entre autres, sur les fondements épistémologiques des enseignants d’histoire et leurs représentations sociales du métier. Le noyau de la représentation sociale de l’histoire et de son enseignement, qui compte trois éléments fondamentaux (la nature du savoir historique, la finalité de l’enseignement de l’histoire et le mode d’apprentissage de l’histoire), est présenté et mis en dialogue avec les recommandations issues des recherches en didactique de l’histoire. Nous avançons l’idée que, malgré des positions épistémologiques fort éloignées, le dialogue entre spécialistes universitaires de l’enseignement de l’histoire et enseignants d’histoire au secondaire est toujours possible. Pour ce faire, la formation des maîtres doit tenir compte des contenus et de l’argumentation qui soutiennent les représentations sociales des enseignants et initier ceux-ci aux avancées de la recherche relative à la production des savoirs historiques et à leur mode d’apprentissage

Text complet: PDF