Revistes Catalanes amb Accés Obert (RACO)

De la place du traducteur dans le processus de création opératique: Le cas Max Brod

Nicolas Derny

Resum


Cas unique dans l’histoire de la musique Max Brod eut, en tant que traducteur des opéras de Leoš Janáček, le privilège de collaborer directement avec le compositeur. Après son combat pour faire accepter à Vienne sa première traduction (Jenůfa), Brod essaya, lors du travail sur chaque oeuvre suivante, de suggérer à Janáček des modifications plus ou moins importantes de ses livrets. A partir des quatre opéras traduits du vivant du compositeur, l'étude montre la volonté du traducteur d'imposer ses vues romantiques à Janáček et évoque les motifs qui l'ont conduit à refuser la traduction de deux opéras moins populaires du maître morave. La part réelle de Brod dans l'oeuvre et la diffusion des opéras de Janáček peut dès lors être mieux estimée

Text complet: PDF