Revistes Catalanes amb Accés Obert (RACO)

Pluralité de langues, de données et d'approches pour un modèle général de la mélodie des parlers romans

Antonio Romano

Resum


Les faits prosodiques qui caractérisent un énoncé dépendent de plusieurs facteurs et présentent une importante variation dans les langues du monde. L’interaction entre intonation de phrase, contraintes accentuelles, organisation de l’information et effets stylistiques produit des phénomènes locaux qui participent à un ordre de construction étendu qui peut être étudié en fonction de la phonologie des diverses langues. La description de celle-ci dépend toutefois de plusieurs traditions d’analyse et d’une variété de méthodes de représentation et d’interprétation qui s’imposent à différents niveaux. Si, d’un côté, nous commençons à disposer de moyens pour une étude générale qui nous permette de laisser apparaître des universaux prosodiques, une typologie trop radicale risque d’annuler des traits de différenciation pourtant essentiels en termes dialectologiques. Sur la base d’une série d’exemples concernant la variation de l’intonation dans l’espace roman, dans cet article j’essaie de montrer l’utilité de garder une approche écologique qui garantisse l’observation de la diversité prosodique des langues.

Text complet: PDF